Le transport en ambulance vers Perpignan et Pia, Pyrénées-Orientales

Votre proche malade doit se rendre à une consultation à l’hôpital ou à une convocation d’un contrôleur de la Sécurité sociale ? Votre médecin décide, selon son état de santé, s’il a besoin d’une ambulance. Nous intervenons ensuite pour vous transporter jusqu’au Centre Hospitalier de Perpignan dans les meilleures conditions qui soient.

Si votre proche doit être accompagné, vous pouvez bénéficier de la prise en charge de vos frais de transport par l’Assurance Maladie.

 

Selon les besoins, nous proposons également le transport pour les personnes à mobilité réduite et les hospitalisations.

Quel transport pour votre proche ?

Selon l’état de santé et le degré d’autonomie de votre proche, votre médecin définit le mode de transport qui lui convient le mieux. Nous effectuons le transport en ambulance selon son avis médical. Nous intervenons si votre proche a impérativement besoin :

  • d’être allongé ou semi-allongé,
  • d’être surveillé de manière continue par un professionnel qualifié,
  • d’être transporté sur un brancard ou porté,
  • de bénéficier de conditions parfaites d’asepsie (absence de germes).

Si tel n’est pas le cas, votre médecin prescrit plutôt un transport en véhicule sanitaire léger (VSL) ou en taxi. Il vous remet une « prescription médicale de transport ». En cas d’urgence, celle-ci peut être établie a posteriori.

Dans notre société de transport sanitaire agréée par votre département, nous sommes à même de remplir cette tâche. Nos chauffeurs sont qualifiés et formés pour tous vos déplacements.

transport ambulance

Une prise en charge sous conditions en fonction de l’assurance maladie

L’Assurance Maladie prend en charge les frais de transport prescrits par le médecin s’ils :

  • correspondent à une entrée ou à une sortie de l’hôpital,
  • sont nécessaires en raison de l’état de santé du malade et concernent :
    • des soins ou des traitements liés à une affection de longue durée (ALD), un accident du travail ou une maladie professionnelle,
    • une consultation pour un appareillage (chez un médecin, un prothésiste),
    • une convocation du service du contrôle médical de l’Assurance Maladie, d’un expert, d’une commission régionale d’invalidité… La lettre de convocation fait dans ce cas office de prescription médicale.

Il vous faut l’accord préalable de votre caisse en plus de la prescription médicale pour les transports :

  • de longue distance, soit plus de 150km,
  • en série : au moins 4 transports de plus de 50km sur une période de deux mois, pour un même traitement.

Les frais de transport sont généralement remboursés à 65%, sauf si vous avez droit à une prise en charge à 100% (dans le cadre d’une ALD, par exemple). Adressez à votre caisse la prescription médicale complétée par le transporteur sanitaire et la facture du transport.

La demande d’accord préalable

Elle est établie par votre médecin en même temps que la prescription médicale de transport. Après l’avoir complétée, adressez-la au service médical de votre caisse d’Assurance Maladie. L’absence de réponse dans un délai de 15 jours vaut accord. La demande n’est pas nécessaire en cas d’urgence certifiée par le médecin.

ambulance

À propos de vous, accompagnateur

Si vous accompagnez un enfant de moins de 16 ans ou une personne dont l’état de santé nécessite l’assistance d’une autre personne, vos frais de transport peuvent également être pris en charge. Le médecin doit toutefois avoir précisé votre accompagnement sur la prescription.

ambulancier

Remboursement : une franchise sur les transports

Depuis le 1er janvier 2008, la franchise médicale s’applique sur les transports. Le montant de la franchise est de 2€ avec un plafond journalier fixé à 4€ par jour et par transporteur, pour un même patient.
Elle s’applique sur les transports en ambulance, sauf en cas d’urgence. Elle ne concerne pas les moins de 18 ans, les bénéficiaires de la CMU et les femmes enceintes

transport
Transport- dans toute la France
Diplôme d'Etat
Assistance rapatriement